Les équipes de Counter-Strike se préparent pour des compétitions d’automne. Je vous dévoile les récentes nouvelles à ce sujet.

La phase préparatoire en question

Suite à un mercato plutôt médiatisé et deux mois de repos, Vitality cible les compétitions avec les autres équipes de la planète. En effet, Counter Strike : Global Offensive débute avec la phase de groupes du tournoi d’automne de la BLAST au cœur de Copenhague.

Le tournoi de reprise est l’occasion d’analyser les divers changements. Cela concerne notamment le remplacement des joueurs.

Les nouvelles stratégies

Lotan « Spinx » Giladi entre dans l’équipe. Vitality souhaite gagner en synergie pour rattraper un début de saison peu encourageant.

Pour l’heure, Spinx doit bien assimiler les stratégies du club après plusieurs entrainements. Le jeune israélien a peu de temps pour s’adapter.

Les objectifs du coach de Vitality

Selon Danny « zonic » Sorensen, aucun objectif chiffré n’est en lice. Pour l’heure, les play-off sont privilégiés.

Il faut encore s’améliorer au niveau de l’entrainement et lors des tournois. Le but n’est pas de gagner à tout prix, ni de tout bousculer.

Il faut juste parvenir à rester les meilleurs. Pour autant, Vitality est numéro 5 au classement mondial.

En 2022, le club n’a obtenu que trois top 8. Par ailleurs, Vitality n’a pas brillé sur League of Legends.

Les positions au BLAST de Copenhague

Vitality fait partie de la poule de Ninjas in Pyjama et Astralis, respectivement numéro 3 et numéro 4 au classement mondial. Il n’est pas impossible de concourir de nouveau contre Faze le numéro 1 et NaVi, le nuùéro deux.

Ces différents clubs n’ont fait l’objet d’aucun changement auprès des effectifs lors du player break. G2 sera également de la partie.

Le club n’a recruté aucun français.

A propos du tournoi BLAST

BLAST Premier est la plus importante compétition de Conter Strike. Durant une saison, elle propose 3 évènements phares.

Il s’agit de la Spring Season Final, de la Fall Season Final sans oublier la World Final ou Grande Finale. Quant au Showdown, elle a lieu avant la World Final.

Dans ce cas, les matchs sont à élimination directe. Hormis les six équipes qualifiées, plusieurs écuries sont présentes.

Cela concerne une équipe invitée et 9 équipes issues du regional qualifier. C’est l’occasion pour les amateurs de défier les pros.

L’Edition 2022 du Showdown

Le Showdown sera divisé en deux groupes. L’European et CIS Bracket compte huit équipes.

Quant au NA et Rest of the World Bracket, il est composé de 8 autres teams.

Retrouvez d’autres actus ici

Crédit Photo : espn.ph & sportscriber.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.