Pour la toute première fois, le Brésil a l’honneur de bénéficier du Major de Counter Strike en novembre 2022. Je vous livre les détails sur cet évènement.

Un pays fan d’esport

Le Brésil constitue un énorme vivier de passionnés d’e-sport. De son côté, le footballeur du PSG Neymar JR apprécie la scène pro et notamment Counter Strike.

Deux joueurs phares font la différence avec les mythiques Gabriel FalleN Toledo ou Marcelo Coldzea David. Ces derniers sont les gagnants respectifs de deux majors.

Les commentaires sont largement assurés par le fameux Alexandre Gaules Borba. Pour cette fois, Rio de Janeiro accueille le tout premier major de l’Amérique du Sud.

Par ailleurs, le tournoi est prévu pour début novembre 2022.

Un format classique

Le format est similaire aux tournois des éditions spécifiques aux Majors. 24 équipes sont retenues à titre de participation.

Cela concerne notamment trois différents tours à travers le Challenger Stages, le Legend Stage, le Champions Stage.

Pour l’heure, aucune équipe de renom n’a communiqué sur cette formule automnale à Rio. Cela ne saurait tarder.

A propos du récent Major d’Anvers

Pour ce tournoi belge, Faze Clan renoue avec la victoire en gagnant un Major. L’équipe américaine s’est assuré les services de Finn Karrigan Andersen et Havard rain Nygaard.

Un autre player de taille est Robin ropz Kool, originaire d’Estonie. La seconde place revient à l’équipe ukrainienne via NAVI.

Le club de Kiev est assurément perturbé par l’invasion russe de son pays. Plusieurs joueurs ont du s’exiler, faire face à la séparation ou confrontés à des soucis de visa.

Certes, le quintet figure parmi les leaders de l’e-sport. Malheureusement, un tel contexte est compliqué à vivre.

Un aperçu du match entre Faze Clan et NAVI

Les deux équipes finalistes ont respecte l’esprit Counter Strike à la lettre. Il faut citer l’aspect stratégie profonde combinée à du talent et une pincée d’engagement mental.

De plus, le Stade des grands jours a permis de profiter d’une ambiance époustouflante. Par ailleurs, la partie très serrée a mis la pression au plus haut niveau.

Les retournements de situation sont légion avec une domination de Faze, vite maitrisée par NAVI. Deux rounds ont fait basculer le match épique.

Près d’une heure et demie après le top départ, les américains ont bénéficié du coup de génie de karrigan. De son côté, Natus Vincere n’a pas réussi à inverser la tendance.

Découvrez d’autres sujets ici

Crédit Photo : en.wikipedia.org & blog.counter-strike.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.