La 4ème édition des championnats du monde de Teamfight Tactics a mis en avant une finale en ligne. Je vous livre plus de détails sur les postulants français.

La phase finale en question

L’étape de qualification s’est déroulée sur quelques mois. En effet, 32 players de toute la planète sont venus pour le partage d’un cashprize de 300 000 dollars US.

Les joueurs hexagonaux sont présentés sur leurs parcours respectifs.

Dermitas de Karmine

Emre Double 61 Dermitas a gagné les premiers mondiaux de TFT. Ce champion d’Europe a constitué l’épouvantail du tournoi.

Ce lycéen de 18 ans se distingue par sa rapidité d’exécution. En effet, il est doté d’un passé de compétition sur de nombreux jeux, notamment Fortnite et Clash Royale.

Malgré les heures de cours, il est demeuré redoutable selon Mathieu « Les Collègues » Nencioni. Comme ses jeux sont plus rares, l’analyse des parties s’avère complexe.

Par ailleurs, il est toujours au top grâce à son talent certain. Il profite d’une grande fanbase et connait de nombreux soutiens à chaque apparition.

L’aspect mondial de Gadchaux

Evoluant à l’aise sur World of Warcraft, Eric Voltariux Gadchaux oeuvre sur TFT depuis la première sortie. Second au Championnat d’Europe, il est connu pour sa belle régularité.

Son surnom de Sanglier n’est pas galvaudé et il cible une transformation au stade intercontinental.  En 2020, il évolue déjà au cours de la finale mondiale et prend la 4ème place.

Représentant de Solary, il excelle par une vision de jeu incroyable, un retour fulgurant face aux enjeux.

Le cas de Nencioni

Matthieu « Les Collègues » Nencioni est un jeune lyonnais. Il a réussi la Gamers Assembly, une LAN regroupant les meilleurs players de France.

Il progresse rapidement après une année à plein temps sur TFT. Cet étudiant en médecine de 23 ans bénéficie du soutien des autres players.

Joueur flexible, il veut toujours gagner en phase finale et dispose de stratégies secrètes.

L’émotion domine chez Grégoire Bodin

Grégoire « Un 33d » Bodin est fier de faire partie des mondiaux. Après quatre mois d’effort intense, cet ex-pro de Hearthstone est aussi un compétiteur de la première heure de TFT.

Néanmoins, cet originaire de Grenoble se laisse parfois envahir par le stress. Dès lors, la nouvelle équipe lui a fourni un coach psychologique.

La structure initiée par des influenceurs dispose également d’un coach stratégique. Cet appui est un réel accompagnement pour les players rigoureux sur le terrain.

Découvrez plus d’actus ici

Crédit Photo : frandroid.com & eclypsia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.