Deux ans après Berlin, Counter-Strike va participer à un évènement à travers un Major. Je vous fournis quelques infos sur le sujet.

L’évènement de Stockholm

Du 26 octobre au 7 novembre 2021, la ville de Stockholm héberge la catégorie des tournois la plus prestigieuse de Counter Strike. La pandémie a fait reculer le rendez-vous annuel.

En fait, un Major est considéré comme une ligue des Champions. La préparation est intense pour les participants.

Néanmoins, le Major est un tournoi très valorisant.

Une édition qui prend un nouveau sens

Major constitue un tournoi inratable, un challenge pour les leaders. Chaque joueur professionnel s’entraine à fond.

Cette édition est enfin possible après deux ans d’absence forcée du fait du risque sanitaire. Ce comeback en mode physique rend le public plus impatient, plus dynamique.

Pour leur part, les joueurs pro veulent passer le cap des poules pour être à nouveau dans l’ambiance.

La préparation mentale des players

Un joueur pro souhaite éprouver une saine émulation en évoluant sous le regard de milliers de personnes. C’est un sentiment incroyable témoigne le capitaine de Vitality à travers ap Ex Madesclaire.

En tout cas, les préparations ne demandent aucune pression et l’impatience de jouer est immense. L’approche mentale des grands rendez-vous ne requiert aucun secret particulier.

Parfois, des pertes sont enregistrées notamment lors du passage des poules. Souvent, les éliminations ne sont pas rares.

Il faut toujours demeurer confiant. Il faut donner son maximum en se concentrant surtout sur le jeu.

Le mode d’accompagnement sur Counter Strike

Le capitaine de Vitality veut accompagner plusieurs jeunes talents. Cela concerne essentiellement des joueurs comme Kyojin alias Jayson Nguyen Van, du haut de ses 22 ans.

Il faut également citer Misutaa sous les traits de Kevin Rabier tout juste âgé de 18 ans. Ils n’ont pas encore participé à un tournoi Major.

Le capitaine compte les motiver et les galvaniser avec toute la force mentale en matière de concentration et de vigueur. Pour autant, il faut juste leur rappeler qu’il s’agit seulement d’un jeu vidéo.

Il suffit d’apprécier l’instant et laisser les choses et le destin faire leur œuvre.

Un comparatif avec les précédents Major

Lors des débuts de l’esport, la compétition est moins encadré, moins pro. Toutefois, le Major est déjà un objectif pour les players.

Il demeure un tournoi de référence car il prône un niveau élevé. En tout cas, l’âge limite pour jouer ne constitue pas une priorité car l’esport est jeune en tant que discipline.

Retrouvez d’autres infos ici

Crédit Photo : pcgamesn.com & dexerto.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.