Pour l’heure, devenir coach e-sport ne demande aucune formation. Je vous livre quelques infos concernant les entrevues avec des coachs formés sur le tas.

Le rôle du coach e-sport

Il prend en charge plusieurs casquettes. Il améliore les performances du joueur via l’entrainement et l’analyse des matchs.

De plus, il doit contrôler le respect d’une bonne hygiène de vie tout en maintenant l’esprit d’équipe au niveau du groupe. Côté psychologique, l’entraineur e-sport aide l’équipe à affronter le stress et à gérer la fatigue en phase de compétition.

Lors des séances fastidieuses d’entrainement, le coach doit manager des joueurs encore très jeunes à peine sortis des bancs de l’école ou du lycée.

Un univers où l’argent coule à flots

Grâce aux sponsors et à l’engouement croissant, l’univers du digital génère des revenus conséquents. A titre d’exemple, la compétition Dota 2 de Seattle repose sur une cagnotte de 17 millions de dollars.

Cette somme importante est destinée aux gamers et aux coachs. Le salaire annuel d’un entraineur à ce niveau varie entre 30 000 et 50 000 dollars.

Les engagements de l’entraineur e-sport

L’entraineur prend en charge la préparation. Elle doit être rigoureuse et maximale.

Au préalable, le coach étudie le jeu, considère les erreurs possibles afin de mettre en œuvre plusieurs tactiques. Ensuite, il conseille les gamers en termes de communication.

Le suivi en amont permet de générer des stratégies. L’accompagnement est nécessaire pour insuffler un mental en béton aux joueurs.

Les parties demandent une adaptation en permanence. Par ailleurs, les séances de débriefing post compétitions sont importantes pour affiner les performances

Le coach doit tout mettre en œuvre afin que le gamer s’entrainer et gagne en performance dans les meilleures conditions.

Quelques interviews avec des coachs e-sport

Selon Laura Dejou, coach Counter Strike, il faut établir un véritable programme d’entrainement. Le coach sportif doit posséder une vision globale du projet e-sport.

D’après Samy Mazouzi, manager Fortnite, le coach pilote l’entrainement et son déroulé. Il faut mettre en place une routine et une démarche dans la gestion des erreurs durant les entrainements.

Cela permet aux joueurs d’être prêts pour les compétitions. L’équipe doit toujours prendre un train d’avance sur la concurrence.

Un bon coach doit parfaitement connaitre les rouages du secteur. Par ailleurs, il doit bien maitriser le jeu vidéo, objet de l’entrainement.

Il doit disposer du recul suffisant pour un travail d’équipe gagnant avec un sens inné pour la communication. Retrouvez d’autres thèmes ici.

Crédit Photo : lequipe.fr & breakflip.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.