Votre jeune enfant annonce tout de go qu’il aspire au métier de pro gamer. Je vous invite à plonger dans le monde de l’esport.

A propos du métier de pro gamer

L’esport est reconnu professionnellement à compter de 2016. En fait, un gamer pro joue en mode compétition au jeu vidéo.

Il peut exercer comme un véritable sportif en s’entrainant de façon intensive. En parallèle, un pro gamer peut œuvrer sur la conception ainsi que le test de jeux vidéo.

Néanmoins, il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

Les enjeux pour le pro gamer

Il s’agit d’un job très exigeant. L’entrainement engendre de nombreuses contraintes et passe pour être très fastidieux.

L’esprit d’équipe est une condition sine qua none. De plus, il faut envisager une spécialisation sur un jeu précis.

Le renouvellement est permanent. Les manières de jouer évoluent aussi rapidement que les jeux.

Il s’agit d’une carrière très courte et la reconversion est envisageable très tôt. Pour sa part, le testeur de jeux ne peut pas choisir le titre qui lui convient.

Les compétences nécessaires

Devenir un gamer pro demande un excellent esprit de compétition. Il faut être apte à supporter la pression et disposer d’une forte capacité de concentration.

Par ailleurs, les besoins de la vie privée doivent souvent être sacrifiés. Ainsi, il faut rechercher les témoignages des gamers pro afin que l’enfant puisse bien fixer son choix avant de sauter le pas.

En effet, certaines passions ne franchissent pas le stade de l’adolescence.

Un secteur en développement permanent

De multiples métiers gravitent autour de l’univers du jeu vidéo. Les formations demandent une base solide avec des perspectives d’avenir intéressantes.

Ainsi, l’enfant peut s’orienter vers d’autres horizons. Cela porte sur la conception de jeux en termes graphiques ou stratégiques.

Il ne faut pas négliger l’organisation d’évènements, la communication, la publicité. De plus, le journalisme est disponible ainsi que le community management.

Un domaine dynamique et novateur

L’esport est un secteur porteur. Dans le futur, les gamers peuvent égaler les athlètes actuels du sport physique.

Actuellement, la pratique du jeu vidéo atteint 50 % de la population française avec une moyenne d’âge gravitant autour de 34 ans. Le média des parents risque d’être davantage orienté vers les plateformes de diffusion online à travers le streaming.

Les plateformes attirent des millions de viewers qui favorisent l’audience. Des enseignes comme Twitch, Mixer, Youtube monétisent l’audience via la vente d’espaces publicitaires.

Si l’enfant insiste pour devenir pro gamer, des écoles forment aux métiers de l’esport. Découvrez plus d’infos ici

Crédit Photo : edcom.fr & lci.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.