Pour les amants de l’esport, « The International » est un incontournable. Les organisateurs sont maintenant à la huitième édition. Si comme moi, cette compétition vous intéresse, les informations à suivre vont peut-être vous intéresser.

L’alternance sur la victoire s’appliquera-t-elle encore à cette édition ?

Ceux qui suivent depuis toujours « The International » savent que cette compétition a une petite histoire qui est plutôt insolite. Depuis la première édition qui a eu lieu en 2011, c’était toujours une formation occidentale qui a remporté le titre lorsque l’évènement se déroule lors d’une année impaire.

Par contre, lorsque les tournois se passent durant une année paire, c’est toujours une équipe asiatique qui le remporte. Si cette petite ironie du sort va encore s’appliquer cette année, il est donc évident que ce sera une équipe asiatique qui va remporter le titre.

Pour le moment, la meilleure formation chinoise susceptible de remporter la victoire de ce concours professionnel de DOTA 2 n’est autre que l’équipe du Paris Saint-Germain ou PSG.

À titre de rappel, The International est jusqu’à ce jour le tournoi esport le plus prestigieux du moment sur Dota 2. Il s’agit aussi du tournoi e sport qui propose le maximum de dote qui se fixe aujourd’hui à 25 millions de dollars environ.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, la 8e édition de « The International » a commencé ce mercredi au Canada, plus précisément à Vancouver. Compte tenu de ce petit historique de la compétition, pour le moment, les fans sont nombreux à miser sur la formation asiatique du Paris Saint-Germain.

De plus, ce dernier est partenaire des Chinois de LGD.

Le PSG aura-t-il de quoi mener la bataille contre Virtus.Pro ?

Pour information, la formation chinoise LGD est présente sur le jeu que Valve a développé et cela, depuis la fin du mois d’avril. Cette équipe qui porte le nom PSG.LGD se présente lors de toutes les compétitions qu’elle réalise sous les maillots aux couleurs du club parisien.

Pour faire le point sur les palmarès de l’équipe, il faut dire que le PSG a réussi son démarrage en remportant deux titres en Majors. Elle se retrouve en troisième place au Supermajor et aujourd’hui, elle porte le statut de tête de série et est même le favori pour cette année de compétition.

Alors, si cette année, le PSG arrivait à s’imposer, le team frapperait un énorme coup dans l’univers de l’esport surtout après qu’elle a pu signer de nombreux partenariats. Néanmoins, il ne faut pas ignorer que pour Yang «CHalice» Shenyi, Wang «Ame» Chunyu, Lu «Maybe» Yao, Xu «Fy» Linsen et le Malaisien Jian Wei «xNova» Yap, la tâche sera encore rude.

Pourquoi? Parce qu’ils devront affronter Virtus.Pro, celui qui a remporté quatre Majors sur les neuf de la saison.

 

Crédit Photo : espn.com & dailydot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *